S'abonner à un flux RSS
 

Antilope (HU) : Différence entre versions

De Wikibardig
(Méthode utilisée)
(Méthode utilisée)
 
(2 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs sont masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
<u>Dernière mise à jour</u> : 30/04/2021
+
<u>Dernière mise à jour</u> : 28/04/2022
  
En hydrologie, on parle d'Antilope pour désigner un outil développé par [[Météo-France (HU)|Météo-France]] et capable de calculer à partir de données [[Radar météorologique (HU)|radar météorologiques]] et de [[Pluviomètre (HU)|pluviomètres]] au sol, une lame d'eau géographiquement distribuée en [[Pixel (HU)|pixels]] de 1 km<sup>2</sup>, calculée au pas de temps de 1 heure et fournie 20 minutes après la fin de la dernière mesure.
+
En hydrologie, on parle d'Antilope pour désigner un outil développé par [[Météo-France (HU)|Météo-France]] et capable de calculer à partir de données [[Radar météorologique (HU)|radar météorologiques]] et de [[Pluviomètre (HU)|pluviomètres]] au sol, une lame d'eau géographiquement distribuée en [[Pixel (HU)|pixels]] de 1 km<sup>2</sup>, calculée aux pas de temps de 15 minutes et de 1 heure, et fournie quelques minutes après la fin de la dernière mesure.
  
 
==Méthode utilisée==
 
==Méthode utilisée==
Ligne 8 : Ligne 8 :
  
  
 
+
[[File:antilope.JPG|800px|center|thumb|<center>''<u>Figure 1</u> : Lame d'eau Antilope (Laurantin, 2009) ; la partie stratiforme est obtenue par krigeage des valeurs pluviométriques de grande échelle ; la partie convective est obtenue par détection de cellules sur les images radar ; elle est corrigée à l'aide des cumuls convectifs des pluviomètres situés sous ces cellules ; <u>Source</u> : [http://www.meteo.fr/cic/meetings/ForumRadar2010/pres/p01_cmr_2.pdf Météo France]''</center>]]
[[File:antilope.JPG|600px|center|thumb|<center>''<u>Figure 1</u> : Lame d'eau Antilope (Laurantin, 2009) ; la partie stratiforme est obtenue par krigeage des valeurs pluviométriques de grande échelle ; la partie convective est obtenue par détection de cellules sur les images radar, et est corrigée à l'aide des cumuls convectifs des pluviomètres situés sous ces cellules ; <u>Source</u> : [http://www.meteo.fr/cic/meetings/ForumRadar2010/pres/p01_cmr_2.pdf Météo France]''</center>]]
+
  
 
Une lame d’eau Antilope, dite « J + 1 », est également calculée le jour suivant. Elle intègre les données de pluviomètres plus nombreux (40 % en plus), dont les données ne sont pas collectées en temps réel, elle est a priori plus pertinente que la lame d'eau Antilope « temps réel » stockée au [[Service central d’hydrométéorologie et d’appui à la prévision des inondations / SCHAPI (SCHAPI) (HU)|SCHAPI]].
 
Une lame d’eau Antilope, dite « J + 1 », est également calculée le jour suivant. Elle intègre les données de pluviomètres plus nombreux (40 % en plus), dont les données ne sont pas collectées en temps réel, elle est a priori plus pertinente que la lame d'eau Antilope « temps réel » stockée au [[Service central d’hydrométéorologie et d’appui à la prévision des inondations / SCHAPI (SCHAPI) (HU)|SCHAPI]].
Ligne 15 : Ligne 14 :
 
==Différences entre les lames d'eau Panthere et Antilope==
 
==Différences entre les lames d'eau Panthere et Antilope==
  
L’estimation de la lame d'eau Antilope est délivrée 20 mn après l’acquisition des données radar les plus récentes, alors que la lame d'eau Panthere est calculée toutes les 5 minutes. Il est donc normal qu’il y ait des différences entre les deux.
+
L’estimation de la lame d'eau Antilope est délivrée 20 mn après l’acquisition des données radar les plus récentes, alors que la lame d'eau Panthere est calculée toutes les 5 minutes. Il est donc normal qu’il y ait des différences entre les deux :
 
* Panthere détecte mieux les zones de pluies intenses mais discrimine moins bien la pluie de la grêle ;
 
* Panthere détecte mieux les zones de pluies intenses mais discrimine moins bien la pluie de la grêle ;
* Antilope est sensible à des défaillances de pluviomètres.  
+
* Antilope est plus sensible à des défaillances de pluviomètres.  
  
 
==Disponibilité des données==
 
==Disponibilité des données==
  
Les données fournies par Antilope ne sont pas publiques. Elles ne sont utilisables que par Météo France, le SCHAPI, et, après formatage par celui-ci, par les [[Service de prévision des crues (HU)|SPC]].  
+
Les données fournies par Antilope ne sont pas publiques. Elles ne sont utilisables que par Météo-France, le SCHAPI, et, après formatage par celui-ci, par les [[Service de prévision des crues (HU)|SPC]].  
  
 
<u>Pour en savoir plus</u> : [[B.04 - Estimation d'une pluie de bassin par observation RADAR]]
 
<u>Pour en savoir plus</u> : [[B.04 - Estimation d'une pluie de bassin par observation RADAR]]

Version actuelle en date du 28 avril 2022 à 16:07

Dernière mise à jour : 28/04/2022

En hydrologie, on parle d'Antilope pour désigner un outil développé par Météo-France et capable de calculer à partir de données radar météorologiques et de pluviomètres au sol, une lame d'eau géographiquement distribuée en pixels de 1 km2, calculée aux pas de temps de 15 minutes et de 1 heure, et fournie quelques minutes après la fin de la dernière mesure.

[modifier] Méthode utilisée

La lame d’eau fournie par Antilope est calculée en temps quasi réel à partir de la lame d'eau Panthere recalibrée grâce à un krigeage (interpolation optimum) des pluviomètres disponibles au moment de la réalisation de la lame d'eau. La variation de réflectivité dans l'heure est analysée pour chaque pixel et par pas de temps de 5 minutes. Cette variation permet d'associer automatiquement une fraction de l'heure en cours à une pluie convective (entre 0 et 60 min) et sa fraction complémentaire à une pluie stratiforme. Depuis l'été 2013, les précipitations sont estimées par un krigeage à dérive externe des 2 informations.


Figure 1 : Lame d'eau Antilope (Laurantin, 2009) ; la partie stratiforme est obtenue par krigeage des valeurs pluviométriques de grande échelle ; la partie convective est obtenue par détection de cellules sur les images radar ; elle est corrigée à l'aide des cumuls convectifs des pluviomètres situés sous ces cellules ; Source : Météo France

Une lame d’eau Antilope, dite « J + 1 », est également calculée le jour suivant. Elle intègre les données de pluviomètres plus nombreux (40 % en plus), dont les données ne sont pas collectées en temps réel, elle est a priori plus pertinente que la lame d'eau Antilope « temps réel » stockée au SCHAPI.

[modifier] Différences entre les lames d'eau Panthere et Antilope

L’estimation de la lame d'eau Antilope est délivrée 20 mn après l’acquisition des données radar les plus récentes, alors que la lame d'eau Panthere est calculée toutes les 5 minutes. Il est donc normal qu’il y ait des différences entre les deux :

  • Panthere détecte mieux les zones de pluies intenses mais discrimine moins bien la pluie de la grêle ;
  • Antilope est plus sensible à des défaillances de pluviomètres.

[modifier] Disponibilité des données

Les données fournies par Antilope ne sont pas publiques. Elles ne sont utilisables que par Météo-France, le SCHAPI, et, après formatage par celui-ci, par les SPC.

Pour en savoir plus : B.04 - Estimation d'une pluie de bassin par observation RADAR

Outils personnels