S'abonner à un flux RSS
 

Déconnexion des surfaces imperméables (HU)

De Wikibardig
Version du 1 décembre 2021 à 19:10 par Bernard Chocat (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Traduction anglaise : Deconnexion of impervious areas

Dernière mise à jour : 01/12/2021

Stratégie de gestion des eaux pluviales urbaines consistant à supprimer les liaisons directes entre les surfaces imperméables et le système d’assainissement pluvial et à favoriser l’écoulement des eaux qu’elles produisent vers des surfaces perméables ou vers des ouvrages d’infiltration ou de stockage.


Figure 1 : Mettre les voiries à une cote supérieure à celle des pelouses et prévoir des passages pour l'eau est une façon extrêmement efficace et peu onéreuse de déconnecter des surfaces imperméables ; crédit photo : Jean Pierre Tabuchi.

Déconnexion versus désimperméabilisation

Cette expression devrait être préférée à celle souvent utilisée de désimpermabilisation. En effet mettre un revêtement drainant à une voirie au lieu d'un revêtement imperméable ne constitue que l'une des solutions possibles pour réduire efficacement les flux d’eau et de polluants produits par les bassins versants urbains. De plus elle ne s'applique qu'à certains espaces urbains. Par exemple un bâtiment sera toujours imperméable mais sa toiture peut parfaitement stocker provisoirement l'eau de pluie qu'elle reçoit (voire en évapotranspirer une partie), puis la canaliser vers un ouvrage d'infiltration situé à proximité.

Outils personnels