S'abonner à un flux RSS
 

Oxydabilité au permanganate (HU)

De Wikibardig
Version du 27 janvier 2022 à 19:59 par Bernard Chocat (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Traduction anglaise : Permanganate demand, Permanganate oxidizability

Dernière mise à jour : 27/01/2022

Méthode de mesure de la quantité de matières organiques contenue dans l'eau.

Principe de la mesure

La mesure repose sur la détermination de la quantité de permanganate de potassium (KMnO4) consommée pour l'oxydation des matières organiques présentes dans l’échantillon. Le résultat peut être exprimé en mg/l de O2 (indice permanganate) ou parfois en mg/l de KMnO4.

Le mesure peut se faire à chaud en milieu acide (norme NF EN ISO 8467) ou à froid en milieu alcalin (la norme correspondante : NF T 90-018, abrogée mais est encore parfois utilisée). La mesure peut se faire directement sur l'échantillon pour des eaux peu chargées en matières organiques (indice permanganate compris entre 0,50 et 10 mg/L). Au-delà, il est préférable de procéder à une dilution de l'échantillon (voir par exemple Indice permanganate LCK 394 sur le site https://fr.hach.com/).

Domaine d'utilisation de ce test

Cette mesure peut se faire sur des eaux de surface, sur des eaux destinées à la consommation humaine, sur les eaux de baignade ou sur les eaux usées. Du fait de la grande toxicité du permanganate de potassium et des risques potentiels pour l'environnement, l'ANSES (2019) a formulé des réserves sur son utilisation.

Bibliographie

Outils personnels