S'abonner à un flux RSS
 

Retenue collinaire (HU) : Différence entre versions

De Wikibardig
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
''<u>Traduction anglaise</u> : Hill dam''
 
''<u>Traduction anglaise</u> : Hill dam''
  
<u>Dernière mise à jour</u> : 09/06/2022
+
<u>Dernière mise à jour</u> : 29/06/2022
  
 
Retenue d'eau dans un [[Talweg (HU)|talweg]], fermé par une [[Digue (HU)|digue]] barrant l'écoulement.
 
Retenue d'eau dans un [[Talweg (HU)|talweg]], fermé par une [[Digue (HU)|digue]] barrant l'écoulement.
  
  
[[File:retenue_collinaire.JPG|600px|center|thumb|<center>''Crédit photo : Bernard Rivoire ; <u>Source</u> : GRAIE (2006).''</center>]]
+
[[File:retenue_collinaire.JPG|600px|center|thumb|<center>''<u>Figure 1</u> : Exemple de retenue collinaire ; Crédit photo : Bernard Rivoire ; <u>Source</u> : GRAIE (2006).''</center>]]
  
 
==Objectifs et principes==
 
==Objectifs et principes==

Version actuelle en date du 29 juin 2022 à 10:15

Traduction anglaise : Hill dam

Dernière mise à jour : 29/06/2022

Retenue d'eau dans un talweg, fermé par une digue barrant l'écoulement.


Figure 1 : Exemple de retenue collinaire ; Crédit photo : Bernard Rivoire ; Source : GRAIE (2006).

[modifier] Objectifs et principes

Les retenues collinaires ont pour objectif de constituer des réserves d'eau en interceptant une partie de l'eau qui ruisselle le long du thalweg pendant les périodes de pluie (ou de fonte de neige en montagne). Cette eau peut-être utilisée ultérieurement, principalement pour l'irrigation mais également, par exemple pour alimenter des canons à neige ou pour des usages de loisir (pêche). La retenue peut-être construite en barrant un petit cours d'eau permanent ou en dérivation de ce cours d'eau, ou encore, c'est le cas le plus fréquent, hors du réseau hydrographique.

Les retenues collinaires se sont beaucoup développées à la fin du XXème siècle, puis les contraintes réglementaires imposées par la loi sur l'eau de 1992 ont limité leur développement, entraînant un quasi blocage de leurs constructions au début des années 2000. Le Ministère de l'Agriculture a relancé en 2018 un programme de construction et, dans un contexte de changement climatique marqué par des épisodes de sécheresse de plus en plus en fréquents, les retenues collinaires font aujourd'hui l'objet de débats parfois vifs.

[modifier] Intérêt et limites

L'eau apparaît aujourd'hui comme une ressource rare et précieuse. La conserver au plus près de l'endroit où l'on en a besoin semble donc une mesure logique et cohérente. Cependant, ces retenues ont également des impacts négatifs divers sur leur environnement :

  • dégradation et échauffement de la qualité des eaux due à leur stagnation,
  • altération du régime hydrologique et problèmes piscicoles,
  • moindre recharge des nappes phréatiques,
  • impacts paysagers,
  • risque de rupture de digue,
  • etc.

Nota : Au niveau réglementaire, les retenues collinaires sont considérées comme des barrages et sont soumises au régime de déclaration et/ou d'autorisation.

Pour en savoir plus : GRAIE (2006) : Les retenues collinaires, quel fonctionnement et quels impacts ; Document téléchargeable sur https://www.graie.org/graie/graiedoc/doc_telech/actesyntheses/RDV/RDV13retenuescollinairessupports.pdf

Outils personnels