S'abonner à un flux RSS
 

Revêtement drainant (HU)

De Wikibardig
Version du 26 mars 2022 à 13:55 par Bernard Chocat (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Traduction anglaise : Infiltration pavement

Dernière mise à jour : 26/03/2022

Revêtement qui permet l'infiltration immédiate de l'eau de surface dans la structure.

Intérêt en gestion des eaux pluviales

Les revêtements drainants (enrobé drainant, béton drainant, résine drainante) sont utilisés pour constituer la couche de roulement de certains espaces urbains tels que des chaussées, dites chaussées drainantes, des parkings, des espaces piétons, des pistes cyclables, des voies pompiers, etc. Ils permettent l'évacuation très rapide de l'eau de la surface pendant les pluies et évitent ainsi les projections d'eau tout en limitant les risques d’aquaplaning.

Dans certains cas ils reposent sur une couche de base imperméable et l'eau est évacuée latéralement vers les bords de la chaussée (voir figure 1). Ce type de technologie ne joue donc qu'un rôle très limité dans le contrôle des flux d'eau pluviale à l'échelle de la ville ou même du quartier.


Figure 1 : Revêtement drainant classique : seule la couche de roulement, épaisse de quelques centimètres est perméable ; l'eau est évacuée latéralement vers les bords de la chaussée.

Il est cependant possible d'utiliser ces revêtements drainants comme revêtements perméables. Dans ce cas ils alimentent une structure réservoir (figure 2).


Figure 2 : Structure réservoir alimentée par un revêtement perméable ; l'eau est ensuite évacuée latéralement par un drain ou par exfiltration vers le sol sous-jacent.
Outils personnels