S'abonner à un flux RSS
 

Wikibardig:Classes des barrages : Différence entre versions

De Wikibardig
(Références)
(Références)
Ligne 23 : Ligne 23 :
 
“V”, le volume retenu exprimé en millions de mètres cubes et défini comme le volume qui est retenu par le barrage à la cote de retenue normale. Dans le cas des digues de canaux, le volume considéré est celui du bief entre deux écluses ou deux ouvrages vannés.
 
“V”, le volume retenu exprimé en millions de mètres cubes et défini comme le volume qui est retenu par le barrage à la cote de retenue normale. Dans le cas des digues de canaux, le volume considéré est celui du bief entre deux écluses ou deux ouvrages vannés.
  
== Références ==
+
== Référence ==
 
Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie (MEDDE), Décret n° 2015-526 du 12 mai 2015 relatif aux règles applicables aux ouvrages construits ou aménagés en vue de prévenir les inondations et aux règles de sûreté des ouvrages hydrauliques.
 
Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie (MEDDE), Décret n° 2015-526 du 12 mai 2015 relatif aux règles applicables aux ouvrages construits ou aménagés en vue de prévenir les inondations et aux règles de sûreté des ouvrages hydrauliques.
  
 
[[Catégorie:Aspects_Réglementaires|{{PAGENAME}}]]
 
[[Catégorie:Aspects_Réglementaires|{{PAGENAME}}]]

Version du 20 août 2015 à 10:45

Les classes des barrages de retenue et des ouvrages assimilés, ci-après désignés "barrage", sont définies dans le tableau ci-dessous extrait du décret 2015-526 du 12/05/2015

Classe de l'ouvrage Caractéristiques géométriques
A H ≥ 20 et $ H^2 $ $ \sqrt{V} $ ≥ 1500
B Ouvrage non classé en A et pour lequel $ H^2 $ $ \sqrt{V} $ ≥ 200 et H ≥ 10
C a) Ouvrage non classé en A ou B et pour lequel $ H^2 $ $ \sqrt{V} $ ≥ 20 et H ≥ 5

b) Ouvrage pour lequel les conditions prévues au a) ne sont pas satisfaites mais qui répond aux conditions cumulatives ci-après :

i) H>2;

ii) V>0,05

iii) Il existe une ou plusieurs habitations à l'aval du barrage, jusqu'à une distance par rapport à celui-ci de 400 mètres.

Au sens du présent article, on entend par :

“H”, la hauteur de l’ouvrage exprimée en mètres et définie comme la plus grande hauteur mesurée verticalement entre le sommet de l’ouvrage et le terrain naturel à l’aplomb de ce sommet ;

“V”, le volume retenu exprimé en millions de mètres cubes et défini comme le volume qui est retenu par le barrage à la cote de retenue normale. Dans le cas des digues de canaux, le volume considéré est celui du bief entre deux écluses ou deux ouvrages vannés.

Référence

Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie (MEDDE), Décret n° 2015-526 du 12 mai 2015 relatif aux règles applicables aux ouvrages construits ou aménagés en vue de prévenir les inondations et aux règles de sûreté des ouvrages hydrauliques.

Outils personnels