S'abonner à un flux RSS
 

Zone humide (HU) : Différence entre versions

De Wikibardig
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
''<u>Traduction anglaise</u> : Wetland''
 
''<u>Traduction anglaise</u> : Wetland''
  
<u>Dernière mise à jour</u> : 30/6/2020
+
<u>Dernière mise à jour</u> : 29/06/2022
  
 
L'appellation de zone humide est utilisée pour désigner tout élément du continuum reliant l’environnement aquatique et terrestre.  
 
L'appellation de zone humide est utilisée pour désigner tout élément du continuum reliant l’environnement aquatique et terrestre.  
 +
 +
==Différents types de zones humides==
  
 
On peut donc définir la zone humide comme étant un espace de transition entre milieu terrestre et milieu aquatique recouvert d’une nappe d’eau peu profonde, douce, salée ou saumâtre, pendant au moins une partie de l’année. À l’échelle d’un bassin versant hydrographique, les zones humides peuvent être situées aussi bien au niveau des sources (les tourbières d’altitude, les landes humides), le long des cours d’eau dont elles constituent des annexes liées au fonctionnement hydraulique d’ensemble (bras secondaires, mares, etc.), qu'être localisées dans les parties basses des plaines alluviales ou encore se caractériser par une interdépendance avec les eaux marines (estuaires, baies, vasières, lagunes, etc.).
 
On peut donc définir la zone humide comme étant un espace de transition entre milieu terrestre et milieu aquatique recouvert d’une nappe d’eau peu profonde, douce, salée ou saumâtre, pendant au moins une partie de l’année. À l’échelle d’un bassin versant hydrographique, les zones humides peuvent être situées aussi bien au niveau des sources (les tourbières d’altitude, les landes humides), le long des cours d’eau dont elles constituent des annexes liées au fonctionnement hydraulique d’ensemble (bras secondaires, mares, etc.), qu'être localisées dans les parties basses des plaines alluviales ou encore se caractériser par une interdépendance avec les eaux marines (estuaires, baies, vasières, lagunes, etc.).
  
[[File:AB043417-1.jpg|600px|center|thumb|<center>''Exemple de zone humide en Picardie d'après [https://terra.developpement-durable.gouv.fr/LaMediatheque-Photo/media/129063%20 https://terra.developpement-durable.gouv.fr/LaMediatheque-Photo].''</center>]]
+
 
 +
[[File:AB043417-1.jpg|600px|center|thumb|<center>''<u>Figure 1</u> : Exemple de zone humide en Picardie d'après [https://terra.developpement-durable.gouv.fr/LaMediatheque-Photo/media/129063%20 https://terra.developpement-durable.gouv.fr/LaMediatheque-Photo].''</center>]]
  
 
<u>Pour en savoir plus</u> : [http://www.zones-humides.eaufrance.fr/ http://www.zones-humides.eaufrance.fr/]
 
<u>Pour en savoir plus</u> : [http://www.zones-humides.eaufrance.fr/ http://www.zones-humides.eaufrance.fr/]

Version actuelle en date du 29 juin 2022 à 10:36

Traduction anglaise : Wetland

Dernière mise à jour : 29/06/2022

L'appellation de zone humide est utilisée pour désigner tout élément du continuum reliant l’environnement aquatique et terrestre.

[modifier] Différents types de zones humides

On peut donc définir la zone humide comme étant un espace de transition entre milieu terrestre et milieu aquatique recouvert d’une nappe d’eau peu profonde, douce, salée ou saumâtre, pendant au moins une partie de l’année. À l’échelle d’un bassin versant hydrographique, les zones humides peuvent être situées aussi bien au niveau des sources (les tourbières d’altitude, les landes humides), le long des cours d’eau dont elles constituent des annexes liées au fonctionnement hydraulique d’ensemble (bras secondaires, mares, etc.), qu'être localisées dans les parties basses des plaines alluviales ou encore se caractériser par une interdépendance avec les eaux marines (estuaires, baies, vasières, lagunes, etc.).


Figure 1 : Exemple de zone humide en Picardie d'après https://terra.developpement-durable.gouv.fr/LaMediatheque-Photo.

Pour en savoir plus : http://www.zones-humides.eaufrance.fr/

Outils personnels