S'abonner à un flux RSS
 

Bioconcentration (HU)

De Wikibardig

Traduction anglaise : Bioconcentration

Dernière mise à jour : 05/04/2021

Pour un organisme aquatique, ce terme désigne l'accumulation d’une substance chimique présente dans l'eau uniquement par la respiration ou par contact direct (sans faire intervenir les processus d'assimilation liés à la digestion) (Sire et Amouroux, 2016).

Modélisation de la bioconcentration

La modélisation repose sur une équation établissant un bilan de masse entre la concentration dans l'organisme $ C_B $ et celle mesurée dans l’eau $ C_E $ (équation 1) :


$ \frac{d\, C_B}{dt} = k_1\, .\, C_B\; –\; k_2\, .\, C_E \qquad (1) $


dans laquelle $ k_1 $ et $ k_2 $ désignent les constantes de vitesse d’accumulation et d’élimination de contaminants (Abarnou, 2012).

Une fois l’équilibre atteint, la concentration dans l’organisme reste constante (valeur plateau) et égale au facteur de bioconcentration $ BCF $ (équation 2) :


$ BCF = \frac{C_B}{C_E}\; =\; \frac{k_1}{k_2} \qquad (2) $


La valeur de $ BCF $ peut être obtenue expérimentalement ou approchée à l'aide d'un modèle reliant le facteur de bioconcentration aux caractéristiques physico-chimiques des contaminants.

Une méthode souvent utilisée consiste à utiliser le coefficient de partage octanol-eau du contaminant ($ Kow $) et à rechercher $ BCF $ sous la forme suivante (équation 3) :


$ log\,(BCF) = a\,.\, log\,(Kow)\; +\; b \qquad (3) $


dans laquelle $ a $ est voisin de l’unité et $ b $ dépend de la teneur en lipides dans les tissus.

On trouvera dans la référence Abarnou (2012) des valeurs représentatives des paramètres $ BCF $ et $ Kow $ pour de nombreux polluants.

Voir aussi : Bioaccumulation (HU)

Bibliographie :

Outils personnels