S'abonner à un flux RSS
 

Biodiversité et espaces protégés

De Wikibardig
couverture enviro littoral

Le littoral et les océans sont des hauts lieux de biodiversité. À terre, les espaces naturels ouverts, les surfaces en eau et les zones humides sont nombreux. Ils recèlent des habitats naturels ainsi qu’une flore et une faune diversifiées et de grand intérêt. Le niveau de protection de ces richesses est plutôt élevé.
Les sites Natura 2000, les réserves naturelles, les terrains du Conservatoire du littoral et les parcs nationaux couvrent des surfaces importantes au regard de la moyenne nationale.
En mer, les connaissances sont plus lacunaires et la protection des espaces est plus récente. D’importantes réserves ont été créées et les deux premiers parcs naturels marins ont vu le jour. Les départements et collectivités d’outre-mer tiennent une place essentielle. Ils représentent une part très importante de la biodiversité terrestre et marine de la France.


La richesse écologique du littoral métropolitain

La richesse biologique des eaux métropolitaines

La richesse biogique dans les territoires ultramarins

Niveaux de protection élevés pour les communes littorales et les mers côtières

Aux côtés de la protection des espèces animales et végétales par voie législative sur l’ensemble du territoire, de nombreux types
d’outils existent pour protéger des éléments spécifiques de faune, de flore et des habitats naturels les abritant à des endroits particuliers : les espaces protégés. Ces espaces sont de 3 types1 :

 – les protections réglementaires : cela regroupe les coeurs de parcs nationaux (PN), les réserves naturelles nationales et de      Corse (RN) et les arrêtés préfectoraux de protection de biotope (APPB) ;
 – les protections foncières : les terrains maîtrisés par le Conservatoire du littoral (CdL) ;
 – les protections européennes : les zones de protection spéciale (ZPS) désignées dans le cadre de l’application de la directive «  Oiseaux » et les zones spéciales de conservation (ZSC)16 de la directive « Habitats-Faune-Flore » constituent le réseau Natura 2000.

Ces statuts de protection ont des objectifs, des contraintes et des modes de gestion spécifiques. Ils ne sont pas exclusifs les uns des autres et un même périmètre, terrestre ou marin, peut être concerné par plusieurs protections. Ces protections sont mises en oeuvre en métropole et dans les départements d’outre-mer, excepté les sites Natura 2000 uniquement désignés en métropole. Tous les types de protections ne sont pas pris en compte. Il aurait été intéressant de tenir compte des terrains acquis par les conseils généraux (dits « espaces naturels sensibles ») très nombreux sur le littoral et des espaces remarquables définis dans le cadre de la loi « Littoral ». Cependant ces informations ne sont pas disponibles au niveau national et ne sont donc pas intégrées à
l’analyse.


Pour en savoir plus:

Ce texte est extrait du Références -Environnement littoral et marin, Mai 2011 produit par le Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement.


Outils personnels