S'abonner à un flux RSS
 

CANDHIS : le Centre d'Archivage National des Données de Houle In Situ

De Wikibardig

CANDHIS  désigne à la fois un réseau de mesure de houle constituée de bouées, l'archivage des données et le site Internet.
http://candhis.cetmef.developpement-durable.gouv.fr/
Historiquement, l'étude de la houle est une science assez jeune qui a vu son essort avec l'organisation du débarquement en Normandie lors de la 2ème guerre mondiale. Les premières mesures en France date de 1972, effectuées par le Service Technique des Phares & Balises (STPB). Le CETMEF, résultant de la fusion du STPB avec le Service Technique Central des Ports Maritimes et des Voies Navigables (STCPMVN), possède donc une longue expérience sur le sujet.

L'objectif est de créer un réseau de stations de référence pérenne, couvrant l'ensemble du littoral métropolitain. La profondeur et la distance à la côte des points de mesure doivent être suffisantes pour que le point ne soit pas affecté par des effets locaux (effet de marée, diffraction). Chaque point de mesure est représentatif d'une zone géographique à l'échelle départementale.

Le CETMEF gère l'installation et la maintenance des matériels. Le financement de cette maintenance est pris en charge par les Administrations Centrales du ministère en charge de l'écologie (DGITM et DGPR). L'investissement initial s'appuie sur des partenariats. Pour la Méditerranée, cela provient pour l'essentiel du ministère de l'écologie (houlographes de Banyuls, Leucate, Sète et Espiguette financés par la DREAL Languedoc-Roussillon, houlographe de Nice financé par la DDTM 06). Un houlographe est financé par le Grand Port Maritime de Marseille et celui de Porquerolles est financé par le CETMEF.

Exemples de bouées
bouee datawell
s4 2
dm25


Concernant la répartition géographique, le réseau comprend 16 bouées de mesures répartis le long du littoral métropolitain, dont 10 sur les littoraux de la Manche et de l'Atlantique et 6 sur la façade Méditerranée (pour information, 9 bouées supplémentaires sont installées dans les DOM-COM). La façade méditerranéenne est largement couverte par 6 houlographes. Le réseau gagnerait à être complété par 2 points de mesure en Corse.

Les bouées de mesure de houle sont mouillées de telle manière que la ligne de mouillage n'entrave pas les mouvements de la bouée. Les mesures sont récupérées en temps réel par liaison radio sur une station de réception dédiée. Ensuite le CETMEF les diffusent, après traitement et première vérification, sur son site Internet (voir ci-dessus) en quasi temps réel (décalage de 30 à 60 mn). Afin de pallier le problème de transmission, les données sont enregistrées en parallèle dans la mémoire interne de la bouée et récupérées tous les 2 à 6 mois selon les sites. L'ensemble des interventions sur site sont effectuées grâce aux moyens nautiques des services des Phares & Balises. Ces données après traitements et vérifications approfondis, sont archivées dans la base de données Candhis et mises à disposition des services demandeurs.

Le CETMEF, au sein du Pôle Données Hydrauliques (PDH), tient à disposition des services de l'Etat et autres, les séries temporelles. Il effectue certaines analyses statistiques comme la climatologie moyenne et les périodes de retour des événements extrêmes. Les analyses portent sur les hauteurs significatives (moyenne du 1/3 supérieur des hauteurs de vagues sur 20 à 30mn, grandeur de référence qui reflète l'analyse visuelle), les périodes et les directions de la houle. Les analyses statistiques évoquées sont accessibles gratuitement à partir du site Internet Candhis. Les séries temporelles sont disponibles sur demande auprès du CETMEF. Un coût de mise à disposition est cependant facturé pour les utilisations à titre commercial.

Les engagements du Grenelle de la mer appellent à constituer un réseau de référents nationaux en charge de la coordination du recueil des connaissances par les organismes publics et de leur mise à disposition. Le CETMEF gère le réseau côtier national de mesure de houle in situ, mais de nombreux réseaux secondaires existent. C'est pourquoi le CETMEF, de part son expérience sur le sujet, est pressenti pour être le référent national sur les mesures de houles in situ. L'objectif est de centraliser et d'archiver toutes les mesures de houle effectuées par des organismes institutionnels afin de créer une base de données unique et complète sur ce sujet, accessible à tous.


Article rédigé par Ronan Sanquer, chargé d'études au pôle Données Hydrauliques du CETMEF


Le créateur de cet article est Ronan Sanquer
Note : d'autres personnes peuvent avoir contribué au contenu de cet article, [Consultez l'historique].

  • Pour d'autres articles de cet auteur, voir ici.
  • Pour un aperçu des contributions de cet auteur, voir ici.
Outils personnels