S'abonner à un flux RSS
 

Wikibardig:Digues : Défaillances des systèmes d’endiguement

De Wikibardig

La défaillance se définit comme l'incapacité d'atteindre un seuil de performance relatif à une fonction donnée. Elle peut concerner tout le système de protection, ou ses sous-systèmes ou les composants de ces derniers.

Un tronçon ou segment de digue, de structure et de fonction homogènes, est en état de défaillance lorsque sa situation et/ou son état ne lui permettent plus d'assurer la fonction de protection contre les inondations pour laquelle il a été dimensionné.

La défaillance est l'inverse de la performance ; l'étude des défaillances permet de qualifier la performance.

La détérioration peut être définie comme une évolution non souhaitable d'un objet physique (ouvrage ou composant), due par exemple au vieillissement ou à un endommagement. Les détériorations peuvent être causées par des mécanismes à cinétique lente ou rapide.

Une défaillance structurelle (ou défaillance interne du système) se produit lorsqu’un ou plusieurs composants, dont les fonctions propres assurent la tenue de la structure du tronçon de digue, sont dans un état de défaillance altérant la pérennité structurelle de l'ouvrage. La pérennité de l'ouvrage n'étant plus assurée, la fonction de protection contre les inondations ne peut plus être garantie. Un tronçon ou segment de digue peut être dans un état de défaillance structurelle avant sa ruine totale (brèche).

Sur un système de protection bien conçu et en bon état, le bon fonctionnement structurel des sous-systèmes (absence de défaillance structurelle de leurs composants) permet leur bon fonctionnement hydraulique (absence de défaillance hydraulique des sous-systèmes), sous réserve d'absence d'autres causes de défaillance (modification de l'environnement, défaut de conception, ou défaillance opérationnelle). En complément de cet état structurel performant, la surveillance régulière (y compris pendant et après les événements de sollicitation) associée à une pratique opératoire performante contribue à l'absence de défaillance hydraulique. Au final, l’absence de défaillances hydrauliques et structurelles permet le bon fonctionnement du système de protection (absence de défaillance du système de protection), c’est à dire la réalisation de l’ensemble de ses fonctions contraintes et de ses fonctions principales.


Image-retour-Visite Guidée.png Pour revenir au menu « Visite guidée »


Pour plus d'information sur l'auteur : Irstea - UR RECOVER - Equipe G2DR


Le créateur de cet article est Irstea - UR RECOVER - Equipe G2DR
Note : d'autres personnes peuvent avoir contribué au contenu de cet article, [Consultez l'historique].

  • Pour d'autres articles de cet auteur, voir ici.
  • Pour un aperçu des contributions de cet auteur, voir ici.
Outils personnels