S'abonner à un flux RSS
 

Wikigeotech:Essai d'érosion de conduit

De Wikibardig

Deux types d'érosion sont susceptibles de conduire très rapidement à la rupture d'un ouvrage hydraulique : la surverse et l'érosion de conduit (Figures 1b et 1c). Le Cemagref met en œuvre un appareil d'érosion de conduit, dénommé "Hole Erosion Test" ou HET, dérivé des appareils canadiens [12], [14] et australiens [15], [16], et du même type que celui déployé aux états-unis [8]. Cet appareil a été développé entre 2003 et 2008 au Cemagref. Il permet de caractériser la résistance à l'érosion mécanique des sols vis à vis de l'écoulement d'eau dans un conduit . Le mode opératoire a été élaboré pour que l'essai soit reproductible et ne dépende pas de l'opérateur. La durée d'un essai est de 3 à 6h. A ce temps, il convient de rajouter la préparation de l'échantillon, qui suit également un mode opératoire précis. La durée de l'interprétation d'un essai est de 1 à 3h. Cet essai ne peut être réalisé que sur un sol ayant une cohésion, et comportant des éléments inférieurs à 5 mm.


Le créateur de cet article est Guillaume Veylon
Note : d'autres personnes peuvent avoir contribué au contenu de cet article, [Consultez l'historique].

  • Pour d'autres articles de cet auteur, voir ici.
  • Pour un aperçu des contributions de cet auteur, voir ici.
Outils personnels