S'abonner à un flux RSS
 

Wikigeotech:La Dynaplaque 1 et 2

De Wikibardig

LA DYNAPLAQUE (mlpc)

Présentation

A la fin des années 60, la nécessité de connaître la qualité et la déformabilité de la plate-forme des terrassements (appelée ARASE des terrassements) et/ou de la couche de forme avant la mise en œuvre des couches de chaussées s'est progressivement imposée dans la conception et la réalisation des routes. On procède alors à cette époque à la réalisation d'essais de déflexion du sol à l'aide d'un essieu de 130 kN et d'une poutre (appelée poutre de Benkelmann) ou à l'aide du Déflectographe Lacroix (qui donneront les normes NF P98-200-1 à 5[5]) ou encore par le module de Boussinesq par essai de chargement statique sous une plaque rigide selon une méthode LCPC (qui de viendra la norme NF P94-117-1[3]). Les essais de déflexion sont adaptés au plates-formes en sols fins traités aux liants hydrauliques mais peu adaptés aux autres sols (graveleux ou déformables à très déformables) malgré un rendement de mesures élevé (de 6 à 20 km / jours pour le Déflectographe Lacroix). A l'inverse, les essais de chargement statique à la plaque sont représentatifs sur l'ensemble des sols (à l’exception des plates-formes traitées aux liants hydrauliques), mais leur rendement est faible (4 à 6 essais / heure). La réalisation d'un matériel plus adapté s'est donc avéré nécessaire : la Dynaplaque. Cette appareil a été conçu dans les années 70 par le Centre d’Étude et de Conception des Prototypes d'Angers (49) du Ministère de l’Équipement et le premier appareil a été livré en 1976 au LRPC de Clermont-Ferrand [1].

Principe

Schema principe bras dyna.JPG 343750773.jpg

[2] La sollicitation dynamique appliquée sur la plate-forme à ausculter est analogue en intensité et en fréquence à celle provoquée par le passage d'un essieu chargé à 130 kN et roulant à 60 km/h. Elle est générée par la chute d'une masse sur un ressort amortisseur placé sur une plaque rigide de diamètre 600 mm. La plaque est installée sur le sol à l'aide d'un dispositif hydraulique actionnée par l'opérateur et soumise à 3 chocs.

  • Dynaplaque 1 : Au troisième choc, on mesure le rapport entre la hauteur de rebond et la hauteur initiale de chute de la masse tombante, désigné coefficient de restitution R. Ce coefficient de restitution est corrélé au module dynamique du sol, calculé en appliquant la relation définie par Boussinesq pour un massif semi-infini chargé par une plaque circulaire rigide.
  • Dynaplaque 2 : au troisième choc, on mesure, au moyen d’un capteur de déplacement sans contact, la déflexion du sol provoquée au niveau de la plaque par cette impulsion, en même temps que la force d'impact avec trois cellules de charge disposées à 120 °. L'exploitation de la courbe force – déformation permet de calculer directement le module dynamique du point d'essai, qui est proportionnel à la tangente de la courbe résultante.

L'ensemble du matériel est porté par un véhicule léger le plus souvent à 4 roues motrices et, est normalisé [4].

Photo 25-02-09 Gouarec D19 - 2.jpg

=== Bibliographie et normes : ===
[1] BLPC n°122 - réf. 2764. [2] SETRA (2008) – Guide Technique – Conception et réalisation des terrassements ; Fascicule 1 : Étude et exécution des travaux ; Fascicule 2 : Organisation des contrôles ; Fascicule 3 : méthodes d'essais (GRT).

[3] NF P 94-117-1 : 2000 - Portance des plates-formes - Partie 1 : Module sous chargement statique à la plaque (EV2).

[4] NF P 94-117-2 : 2004 - Portance des plates-formes - Partie 2 : Module sous chargement dynamique.

[5] NF P 98-200-1 : 1991 - Mesure de la déflexion engendrée par une charge roulante – Partie 1 : Définitions, moyens de mesure, valeurs caractéristiques. NF P 98-200-2 : 1992 - Mesure de la déflexion engendrée par une charge roulante – Partie 2 : Détermination de la déflexion et du rayon de courbure avec le déflectomètre de Benkelman modifié. NF P 98-200-3 : 1993 - Mesure de la déflexion engendrée par une charge roulante – Partie 3 : Détermination de la déflexion avec un déflectographe 02. NF P 98-200-4 : 1993 - Mesure de la déflexion engendrée par une charge roulante – Partie 4 : Détermination de la déflexion avec un déflectographe 03. NF P 98-200-5 : 1993 - Mesure de la déflexion engendrée par une charge roulante – Partie 5 : Détermination de la déflexion avec un Déflectographe 04.

Outils personnels