S'abonner à un flux RSS
 

Wikigeotech:Remblai sandwich

De Wikibardig
figure 3 : illustration du principe des remblais "sandwich"
figure 1 : remblai sandwich présentant un contraste de perméabilité entre la couche noire imperméable et la couche ocre perméable (Cerema Ouest)
figure 2 : carotte dans un remblai ancien réalisé par la méthode du remblai sandwich. On observe très bien l'alternance de couches de granulométries variables (Cerema Sud-Ouest)
figure 2 bis : enregistrement des paramètres de forages dans un remblai sandwich dans lesquels on distingue les variations de vitesses d'avancement, symptomatique d'alternance de matériaux (Cerema Ouest)

Définition

Les remblais dits "sandwichs" sont des remblais présentant une hétérogénéité verticale qui se concrétise par un empilement de couche de perméabilités différentes (voir figure 2). Cette technique a été mise en œuvre dans les années 70 afin de favoriser le réemploi des matériaux argileux humides (lire à ce sujet l'article de G. Arquié, paragraphe 7.1.2).

Le principe consistait à alterner la réalisation de couches en matériaux fins humides avec des couches de sables ou de graves afin de diminuer la teneur en eau des matériaux humides grâce au drainage interne qui peut se développer sous l'effet du gradient de perméabilité, de la gravité et du poids des couches. Le compactage favorise la mise en pression de l'eau et son évacuation vers la couche drainante.
Cette technique a pu être utilisée avec succès sur certains chantiers. Sur d'autres, des pathologies ont pu être constatées car le contraste de perméabilité ainsi crée peut entraîner la formation de nappes perchées, en particulier si l'eau est bloquée en talus par des terres végétales ou des élargissements de remblai en matériaux peu perméables. D'autres pathologies sont aussi apparues par migration des fines dans les vides présents dans les couches granulaires inférieures, cas mis en évidence par le sondages de la figure 3.

Le guide Conception et Réalisation des terrassements[1] recommande d'éviter ces solutions si elles ne sont pas mises en œuvre avec des précautions particulières.

Des reprises de remblais anciens constitués par la méthode sandwich montrent ce type de désordres (voir figure 1).

Références

  1. CFTR. 2007. Conception et réalisation des terrassements. Fascicule 1 : études et exécution des travaux. Edition Sétra, Réf 0702-1.
Outils personnels