S'abonner à un flux RSS
 

Rugosité (HU)

De Wikibardig

Traduction anglaise : Roughness

Dernière mise à jour : 21/10/2022

En hydraulique et en hydrologie on utilise ce terme pour caractériser les parois des ouvrages et cours d’eau dans lesquels ont lieu les écoulements.

Signification et évaluation de la rugosité d'une paroi

Physiquement, la rugosité a la dimension d'une longueur. Elle peut donc être reliée, du moins en théorie, à la taille moyenne des aspérités de la paroi. En pratique cette relation directe est délicate (Biesel, 1954) et pour le calcul des pertes de charge linéaires, on réduit généralement cette caractéristique à un coefficient empirique supposé homogène : le coefficient de rugosité. Celui-ci peut cependant varier selon le remplissage de la conduite ou du tronçon de cours d'eau (figure 1), ou a minima pour les rivières entre le lit mineur et le lit majeur (en cas de débordement).


Figure 1 : La nature ou l'état des matériaux, et donc leur rugosité, peut varier en fonction du niveau.

Dans la plupart des études théoriques ce coefficient de rugosité a été estimé uniquement en fonction du matériau constitutif des parois. En pratique, en particulier dans les conduites d’assainissement, les pertes de charge linéaires dues aux frottements sur les parois doivent également intégrer les macro-aspérités du réseau (branchements, câbles, échelles, etc.), les perturbations hydrauliques (arrivées latérales de débit) ainsi que la nature des dépôts sur le fond et sur les parois.

Bibliographie :

Voir : coefficient de rugosité.

Outils personnels